Le paradoxe de la sécurité

15 octobre 2021
le-paradoxe-de-la-securite-Lineevita

Sur le lieu de travail, dans tous les secteurs, la sécurité et la perception des risques vont de pair. Pour adopter des attitudes et des comportements sûrs et ainsi prévenir les accidents, il est essentiel d’avoir un niveau élevé de perception des risques, mais celui-ci fait souvent défaut.

 

RISQUE ET DANGER SONT-ILS INTERCHANGEABLES ?

 

Pas vraiment ! Les deux termes font référence à quelque chose qui pourrait entraîner des conséquences désagréables, mais ils ont deux significations différentes.

Le danger fait référence à une caractéristique de l’objet ou de la situation qui peut causer des dommages. Il est étroitement lié à l’objet auquel il fait référence. Si une substance est dangereuse, elle l’est indépendamment de la personne qui l’utilise.

La notion de risque, en revanche, est subjective : il s’agit d’une évaluation de la possibilité d’entrer en contact avec un danger et des dommages qui en résultent.

Par conséquent, le risque professionnel est l’évaluation de la probabilité que le travailleur entre en contact avec le danger, proportionnellement au facteur de gravité des dommages qu’il pourrait subir.

 

QU’EST-CE QUE LA PERCEPTION DU RISQUE ?

 

La perception du risque et de la sécurité sur le lieu de travail est une évaluation du danger que chaque individu traite et attribue à une situation donnée.

Le problème réside toutefois dans la subjectivité avec laquelle cette évaluation est élaborée. Les travailleurs ne fondent pas leur évaluation sur certaines données mathématiques, mais sur leur pensée et leurs habitudes personnelles. Souvent, l’implication des émotions et des connaissances influence la perception du risque par le travailleur, qui a tendance à l’abaisser, sous-estimant ainsi le risque réel.

 

POURQUOI IL DIMINUE.

 

Il existe un certain nombre de variables à prendre en compte qui influencent la perception du risque, telles que : l’âge, le sexe, la culture, l’état de santé, le niveau d’éducation, etc..,

Cependant, l’habitude est déterminante.

En effet, lorsqu’un travailleur est souvent exposé au risque, il en prend tellement conscience qu’il ne le perçoit plus comme tel et baisse la garde.

Ou, au contraire, la rareté d’un certain risque conduit à penser qu’il n’est pas nécessaire de s’en prémunir.

Il existe de nombreux autres facteurs, comme l’expérience. Ceux qui ont plus d’expérience professionnelle ont une meilleure connaissance des dangers et sont donc plus confiants face aux risques éventuels, ce qui entraîne une perception plus faible du risque.

Paradoxalement, la formation aux procédures de sécurité réduit également la perception du risque par le travailleur, car il pense avoir plus de contrôle sur la situation et donc sur le danger.

 

COMMENT AGIR.

 

La meilleure façon d’agir pour réduire les accidents éventuels est de détecter la perception du danger, ce qui peut apporter des avantages considérables à l’organisation de l’entreprise. Connaître le niveau de perception du risque par les travailleurs peut faciliter la redéfinition des objectifs internes de prévention des accidents et de protection des risques.

L’employeur peut réagir de manière appropriée, par exemple, par des formes adéquates de communication, de conseil, de supervision, de contrôle ou de coordination, par des informations sur la relation entre les accidents et la perception du risque, ou par un programme de formation dispensé par des techniciens et des opérateurs spécialisés dans la psychologie du travail, la sécurité et la santé.

L’idéal serait de mettre en place une éducation continue et une bonne formation des travailleurs, ainsi que des processus d’information complets au sein de l’entreprise.

En conclusion, chacun a sa propre vision de la réalité, ce qui a parfois tendance à déformer la perception du risque et du danger. L’entreprise doit donc s’efforcer de maintenir ses opérateurs sous surveillance et toujours avec un haut niveau d’attention, sinon le risque est de prendre la situation à la légère et de provoquer de terribles accidents.

 


NEWSCORRÉLÉES
gestione-dellemergenza-in-spazi-confinati-ambienti-confinati-Lineevita

Gestione dell’emergenza in spazi confinati (ambienti confinati)

Lire la suite
decret-legislatif-81-08-travail-en-hauteur-Lineevita

Décret législatif 81/08 : travail en hauteur

Lire la suite
ot23-annee-2023-contribuer-a-lamelioration-de-la-securite-Lineevita

Ot23 Année 2023 : Contribuer à l’amélioration de la sécurité

Lire la suite
Faites-vous aider de suite par l’un de nos experts Nous répondons en 4 heures Oppure chiamaci lun-ven | 8.30-12.30 | 14.00-18.00
NUMÉRO VERT 840 000 414 GRATUIT
LIGNES FIXES +39 0363 938 882 - +39 0363 998 894