IPC, quand le faire et pourquoi?

05 mars 2021
IPC, quand le faire et pourquoi?

Parmi les sujets les plus traités dans le domaine de la sécurité, on trouve le certificat de prévention incendie (CPI), qui certifie le respect des exigences de la législation anti-incendie ainsi que l’existence d’exigences de sécurité incendie dans les locaux, activités, entrepôts, usines. et les industries qui n’utilisent pas de produits inflammables, inflammables ou explosifs et qui, en cas d’incendie, présentent de graves dangers pour la sécurité des personnes et des biens.

Mais qui délivre le certificat et combien de temps dure-t-il?

Nos chers pompiers. Il faut également rappeler que le renouvellement périodique du certificat de conformité à la sécurité incendie que, tous les 5 ans, le propriétaire de l’entreprise est tenu de transmettre à la commande, est réalisé au travers d’une déclaration attestant l’absence de modification des conditions de sécurité incendie accompagnée d’une documentation. prévu par l’arrêté ministériel du 7 août 2012. Le Commandement délivre un récépissé simultané du dépôt de la déclaration. Pour les activités visées aux numéros 6, 7, 8, 64, 71, 72 et 77 de l’annexe I, la fréquence est fixée à 10 ans. S’il n’y a pas toutes les exigences de conformité avec les dispositions des règles techniques en vigueur, les parties intéressées, de la manière établie par le D.M. Le 7 août 2012 peut soumettre une demande à la direction de dérogation au respect des règlements sur les incendies.

Ne pensez pas que c’est obligatoire pour tout le monde. En fait, l’annexe 1 du décret présidentiel n. 151/2011 contient une liste de 80 activités, considérées comme plus à risque en cas d’incendie, donc soumises à des contrôles de prévention incendie, communément appelées «Activités soumises» à l’IPC.

  1. Catégorie A: il n’est pas obligatoire de demander aux pompiers d’évaluer le projet. Les inspections par les pompiers sont effectuées sur la base d’échantillons; en cas d’inspection, le propriétaire de l’entreprise peut demander la publication du rapport d’inspection technique. Ce sont des activités réglementées, c’est-à-dire avec une «  règle technique  » et avec un niveau de complexité limité;
  2. Catégorie B: il est obligatoire de demander aux pompiers d’évaluer le projet. Les inspections des sapeurs-pompiers sont toujours effectuées sur la base d’échantillons; en cas d’inspection, le propriétaire de l’entreprise peut demander la publication du rapport d’inspection technique. Ce sont des activités présentes dans la catégorie A (avec une «règle technique») mais avec un niveau de complexité plus élevé ou des activités sans règle technique, mais avec un niveau de complexité inférieur à la catégorie C suivante;
  3. Catégorie C: il est obligatoire de demander aux pompiers d’évaluer le projet. Les inspections des sapeurs-pompiers sont obligatoirement effectuées, à l’issue desquelles le certificat de prévention des incendies est délivré. Ce sont des activités de haut niveau de complexité, indépendamment de la présence d’une «règle technique».

Si les activités soumises aux contrôles de prévention des incendies (toutes: ABC) présentent des caractéristiques qui ne permettent pas de respecter pleinement les règles techniques de prévention des incendies en vigueur, les parties intéressées, de la manière établie par l’arrêté ministériel du 7 août 2012 peuvent introduire une demande à la direction pour dérogation au respect de la réglementation incendie.

La direction examine la demande et la transmet dans les 30 jours à la direction régionale qui se prononce dans les 60 jours suivant la réception de la demande et la communique simultanément à la direction.

Le 27 novembre 2012, le D.M. 7 août 2012 fixant les modalités de dépôt des demandes de procédure de prévention des incendies et la documentation à joindre. Il a abrogé et remplacé le D.M. 4 mai 1998.

La demande d’évaluation de projet doit contenir:

1 Informations générales et adresse du demandeur ou du représentant légal
2 Spécification des principales activités de la matière et de toute activité de matière secondaire
3 Emplacement prévu pour la construction des ouvrages
4 Informations générales sur l’activité principale et les activités secondaires éventuelles et indications sur le type d’intervention dans le projet
Pièces jointes
4 Documentation technique, signée par un technicien qualifié, conformément aux dispositions de l’annexe I
5 Certificat de paiement

Le rapport de début certifié doit contenir:

1 Informations générales et adresse du demandeur ou du représentant légal
2 Spécification des matières principales et secondaires
3 Déclaration d’engagement à respecter les obligations liées à l’exercice de l’entreprise
Pièces jointes
4 Certification, signée par un technicien qualifié, certifiant la conformité de l’activité aux exigences de prévention incendie
5 Certifications et déclarations prévues à l’annexe II
6 Pour les activités soumises au chat. A, rapport technique et dessins, signés par un technicien qualifié
7 Certificat de paiement


NEWSCORRÉLÉES
LineeVita

Spider Linee Vita, sponsor di New Volley Ranica!

Lire la suite
LineeVita

Sun200 – la sécurité sur mesure!

Lire la suite
LineeVita

Maintenance des systèmes photovoltaïques – Lineevita

Lire la suite
Faites-vous aider de suite par l’un de nos experts Nous répondons en 4 heures lun-ven | 8.30-12.30 | 14.00-18.00
* Champs obligatoires