Espaces confinés (espaces clos) : risque d’explosions

01 juillet 2022

Le décret législatif 81/08, comme expliqué dans beaucoup de nos articles, réglemente et informe également dans le domaine des espaces confinés. Étant donné qu’il existe de nombreux facteurs de risque, il existe également de nombreux outils et règlements utiles qui définissent, réglementent et décrivent l’activité qui se déroule dans un environnement confiné.

Espaces confinés : risque d’explosion

« … pour: « atmosphère explosive »: un mélange avec l’air, dans des conditions atmosphériques, de substances inflammables sous forme de gaz, de vapeurs, de brouillards ou de poussières dans lequel, après inflammation, la combustion se propage dans tout le mélange non brûlé. »

Le titre XI du décret législatif 81/08 prescrit, en ce qui concerne les espaces confinés, les mesures de protection de la sécurité et de la santé des travailleurs exposés au risque d’atmosphères explosives (Atex).

L’article 287 du décret précité cite les domaines d’application de celui-ci en réglementant en fait également les domaines classés comme domaines non soumis aux directives Atex.

« 2.Il présent titre s’applique également aux travaux souterrains lorsqu’il existe une zone d’atmosphères explosives ou qu’il est prévisible, sur la base d’études géologiques, qu’une telle zone puisse se former dans l’environnement.

  1. Le présent titre ne s’applique pas:a) aux zones utilisées directement pour la prise en charge médicale des patients, dans le cadre de celles-ci;b) à l’utilisation d’appareils à gaz visés dans le décret du Président de la République du 15 novembre 1996, n. 661 (N);c) à la production, à la manipulation, à l’utilisation, au stockage et au transport d’explosifs ou de substances chimiquement instables;d) aux industries extractives auxquelles le décret législatif du 25 novembre 1996 s’applique, e) l’utilisation de moyens de transport terrestre, maritime, fluvial et aérien pour lesquels les dispositions pertinentes des accords internationaux s’appliquent, y compris le Règlement relatif au transport de substances dangereuses sur le Rhin (ADNR), l’Accord européen relatif au transport international des marchandises dangereuses par voies navigables intérieures (ADN), l’Organisation de l’aviation civile internationale (OACI), l’Organisation maritime internationale (OMI) et la législation communautaire incorporant ces accords. Le présent titre s’applique plutôt aux véhicules destinés à être utilisés en atmosphères explosibles. »

Une fois l’analyse des risques effectuée, et en particulier en ce qui concerne le risque d’explosion et d’incendie, tel que décrit par l’article 289 du décret législatif 81/2008 et suivants, le DPCE (document sur la protection contre les explosions) doit être établi et / ou mis à jour, en se rappelant qu’il fait partie intégrante du DVR (document d’évaluation des risques).

Étalons de référence : ATEX

Les lieux de travail qui présentent un risque d’explosion sont réglementés, en ce qui concerne le type d’instrumentation à utiliser, le décret législatif 85/2016 en tant que transposition de la directive ATEX 2014/34 / UE ainsi que la conformité au décret présidentiel 126/98.

Il apparaît, comme le décrit l’article 3, que l’équipement est conforme à l’utilisation indiquée à l’article 1er du même règlement si:

  • 1. Les produits qui sont conformes à des normes harmonisées ou à des parties de normes harmonisées dont les références ont été publiées au Journal officiel de l’Union européenne sont réputés conformes aux exigences essentielles de santé et de sécurité énumérées à l’annexe II couvertes par ces normes ou parties de normes. 2. En l’absence de normes harmonisées, par décret du ministre du Développement économique, les dispositions nécessaires sont prises en accord avec le ministre de l’intérieur pour informer les parties intéressées des normes et techniques nationales existantes qui sont considérées comme importantes ou utiles pour l’application correcte des exigences essentielles de santé et de sécurité énumérées à l’annexe II.

Déclaration CE de conformité

Après avoir effectué les procédures appropriées aux fins de la conformité de l’équipement, chaque produit doit être équipé de la déclaration CE de conformité établie par le fabricant / représentant contenant les informations suivantes:

  • Nom ou identifiant et coordonnées du fabricant ou du mandataire;
  • description de l’objet avec des dispositions relatives à l’utilisation;
  • Nom et identification de l’orgnanismo notifié ainsi que tout certificat CE du type;
  • Référence réglementaire, spécifications techniques des directives communautaires appliquées;
  • données du signataire pour le fabricant/mandataire;
  • Respect de la législation nationale transposant les directives européennes ;

Équipements de travail de marque ATEX: catégories

L’équipement doit être choisi selon les dispositions de la personne responsable du travail, en fonction de la probabilité et de la durée de l’atmosphère explosive et avec un marquage spécifique. Le choix fondamental doit être identifié dans la catégorie, qui est une expression intrinsèque de l’environnement dans lequel nous opérons.

Les équipements de catégorie 1 comprennent les équipements conçus pour fonctionner conformément aux paramètres de fonctionnement fixés par le fabricant et pour assurer un niveau de protection très élevé. Il existe deux sous-catégories : M1 et M2

M1. Les appareils de cette catégorie sont destinés aux travaux souterrains dans les mines et leurs installations de surface exposées au risque de grisou et/ou de poussières combustibles.

M2. Les appareils de cette catégorie sont destinés aux travaux souterrains dans les mines et leurs installations de surface exposées au risque de grisou et/ou de poussières combustibles.

Les appareils de cette catégorie sont destinés aux environnements dans lesquels une atmosphère explosive due à des mélanges d’air et de gaz, de vapeurs, de brouillards ou de mélanges d’air et de poussière est détectée à tout moment, souvent ou pendant de longues périodes.

Dans le marquage doivent apparaître les données suivantes:

  • le respect des directives européennes
  • Le groupe d’appareils autres que ceux qui vont à la mine;
  • La catégorie (niveau de protection);
  • Indication du matériau auquel l’utilisation de celui-ci est appliquée;
  • Modalités de protection
  • Groupe gaz
  • Classe de température

 

Sources.

DIRECTIVE 2014/34/UE DU PARLEMENT EUROPÉEN ET DU CONSEIL du 26 février 2014

Décret législatif n° 81 du 9 avril 2008Coralisé avec le décret législatif n° 106 du 3 août 2009. Avril 2022 – DR. ING. GIANFRANCO AMATO – DR ING. FERNANDO DE FIORE

DÉCRET LÉGISLATIF 19 mai 2016, n. 85

Directive 1999/92/CE du Parlement européen et du Conseil du 16 décembre 1999

D.P.R. 23 mars 1998, n. 126 G.U. n. 101 del 04/05/1998 – Regolamento recante norme per l’attuazione della Direttiva 94/9/CE;


NEWSCORRÉLÉES
11560-2022-inspection-et-maintenance-des-systemes-dancrage-Lineevita

11560 2022 : Inspection et Maintenance des systèmes d’ancrage

Lire la suite
uni-11560-2022-les-chiffres-impliques-dans-les-processus-dinstallation-Lineevita

UNI 11560 2022: Les chiffres impliqués dans les processus d’installation

Lire la suite
11560-2022-conception-et-documents-dun-systeme-dancrage-Lineevita

11560 2022 : Conception et documents d’un système d’ancrage

Lire la suite
Faites-vous aider de suite par l’un de nos experts Nous répondons en 4 heures Oppure chiamaci lun-ven | 8.30-12.30 | 14.00-18.00
NUMÉRO VERT 840 000 414 GRATUIT
LIGNES FIXES +39 0363 938 882 - +39 0363 998 894